Pourquoi faire du sport en hiver ?

Soyons honnête, il est difficile de trouver la motivation pour s’entrainer dehors en ce moment. Mais avant de jeter l’éponge il serait peut être bon que vous lisiez cet article, car oui le sport en extérieur présente de nombreux avantages.

On brule un poil plus de calories.
Le corps dépense les calories ingérées via trois champs d’action. D’une part en bougeant ou durant un effort physique, d’autre part en fonctionnant tout simplement, puis grâce à la thermogénèse. Autrement dit, le corps brûle des calories pour réguler sa température face au froid. On ne s’enflamme pas hein, inutile de conclure que l’hiver fait maigrir ce serait trop beau (surtout qu’on as tendance à manger plus) mais si on fait du sport en extérieur (pas mon cas dommage), on peut en tirer un bénéfice. Par exemple pour celles qui aiment courir, sachez qu’en moyenne une séance brule de 250 à 250 calories par 20 degrés, tandis que vous allez bruler entre 500 et 600 calories par 5 degrés. Ca vaut donc le coup de se motiver.

On deviens moins frileuse.
Je sais c’est dur à entendre. Mais voilà, si vous restez enfermée chez vous, sous un plaid, près de votre chauffage, en buvant des litres de thé chaud (mon cas mouhaha), forcément lorsque vous allez mettre le nez dehors c’est choc thermique direct ! Or continuer de pratiquer du sport et surtout du sport en extérieur va permettre à votre corps de s’acclimater petit à petit aux températures. Les premières sorties vont piquer c’est sur, mais rapidement ce ne sera plus un frein pour vous, au contraire certaines personnes trouvent que le froid revigore et fait du bien → bah ce sont celles qui ont l’habitude de poursuivre leurs activités malgré tout (pas moi quoi haha). Donc une bonne balade, à pied ou à vélo vous ferait le plus grand bien, et pour les plus sportives » n’oubliez pas d’adapter vos objectifs aux conditions climatiques.

Pour booster vos défenses immunitaires.
Un exercice d’intensité modérée a pour effet de stimuler le système immunitaire : en améliorant la circulation sanguine, l’exercice permet aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus efficacement dans le corps. Cet effet positif semble d’ailleurs continuer à se faire sentir pendant quelques jours après l’exercice. Résultat : il est plutôt rare de voir une personne physiquement active subir une infection des voies respiratoires comme des maux de gorge, un rhume ou une sinusite, en raison de cet effet immunoprotecteur. Personnellement j’y crois vraiment, car je ne tombe que trèèèèès rarement malade, à peine un petit rhume dans l’année qui passe en 2-3 jours. Aucune grippe, gastro ou autre à l’horizon depuis plusieurs années. Faire du sport agit positivement sur le bien-être physique et mental. En revanche on parle d’une activité régulière mais modérée, et sans excès car à l’inverse une activité trop intense donne l’effet inverse.

On est tout simplement mieux dans ses baskets.
Le sport est un antidépresseur naturel. En hiver, les journées sont courtes, on a peu de lumière etc, du coup on a beaucoup plus de mal à synthétiser la sérotonine, l’hormone du bonheur. C’est pourquoi on as tous un coup de mou durant cette période. Or le sport à un impact direct sur le niveau de sérotonine. Pour augmenter son niveau de sérotonine pas besoin d’être un athlète olympique hein, 3 heures hebdomadaires (ou 30 minutes par jour) suffisent à avoir une action positive. En gros, le sport c’est le meilleur anti-dépresseur qui existe, et c’est scientifiquement prouvé ! En plus, comme le corps travaille davantage pour maintenir sa température, la quantité d’endorphines produites augmente, ce qui donne l’impression d’être encore plus heureux et plus léger après sa séance.

Pour maintenir sa vitamine D.
La vitamine D est indispensable à la solidité des os. Elle intervient aussi dans la force musculaire et la santé du coeur. Elle est produite à 80% dans la peau sous l’influence des rayons solaires. En hiver, la majorité des sportifs sont carencés (pas que les sportifs hein d’ailleurs, toutes les personnes qui peinent à sortir le nez dehors haha). Selon une étude, menée chez les sportifs , 80 % des athlètes qui pratiquent des sports d’intérieur ont une carence contre 48 % pour ceux qui pratiquent leur sport en extérieur. Je vous vois venir, en France il fait moche y’a pas de soleiL. Même s’il fait froid, le temps que l’on passe au soleil procure les mêmes nutriments essentiels qu’à d’autres périodes de l’année donc vous comprendrez donc l’intérêt de poursuivre ou d’inclure quelques entrainements à l’extérieur.

On tonifie son cœur et on améliore ses performances.
Le froid oblige notre organisme à consommer davantage d’oxygène. Un bon entraînement peut donc renforcer nos muscles cardiovasculaires, et aider notre corps à mieux gérer les efforts soutenus, sans parler du stress de la vie de tous les jours ! Pour un sportif régulier avec une bonne endurance cardiovasculaire les séances peuvent rendre son muscle cardiaque encore plus fort et mieux préparer le corps à des exercices plus intenses à l’avenir.

Alors vous le sport outdoor en hiver, faisable ou inconcevable ?

TENUE BODYTIME 

Partager:

1 Commentaire

  1. Marine
    21 janvier 2019 / 19 h 10 min

    Je suis totalement d’accord avec ton point numéro 3 “Pour booster vos défenses immunitaires”. Je marche régulièrement, même s’il fait très froid dehors parce que j’aime bien ça, et je suis jamaaaaaais malade !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *