Mes 4 ans de relation avec la salle de sport

C’est vraiment incroyable de regarder en arrière et de voir ou ma relation avec le sport a commencé et où je suis maintenant.

Si je rembobine un peu l’horloge je vous assure que je reviens de loin. A présent le sport pour moi fait partie intégrante de ma vie. Personnellement, je ne le fais pas pour le physique (enfin plus…). Alors si je continue, c’est pourquoi? Parce que ça m’aide à m’éclipser comme rien d’autre, le sentiment que j’éprouve à la fin d’une séance, je ne le retrouve à aucun autre moment.

Donc, quels ont toujours été mes objectifs qui m’ont permis de garder mon amour pour le sport et principalement la musculation ?

 1.  Faire du sport pour mon esprit.
2. Pour terminer chaque séance avec un état d’esprit positif.
3.Parce que je peux, que je sais que j’en ai la force et la motivation, le sport j’en fais, peu importe le temps, la distance ou le lieu ou je me trouve.

Ces objectifs sont restés en moi et resteront en moi probablement aussi longtemps que je peux soulever des poids. J’aime concentrer mes séances autour de mon état d’esprit. Non le sport ne se résume pas seulement à de la force, de la  vitesse, de l’endurance ou de la technique. Il est certain que ces facteurs jouent un rôle important mais le mental permet de le sublimer et de les décupler.

Le mental va déterminer combien vous allez tolérer la douleur et la fatigue ou votre aptitude à renverser une situation défavorable. Certains sportifs sont naturellement plus doués en terme de force mentale, alors que d’autres seront plus fébriles sur ce point là. C’est comme dans la vie quotidienne, certains auront un mental de gagnant, alors que d’autres se laisseront vite dépasser par les événements. Et là encore je reviens de loin les gars. Pire pessimiste au monde vraiment !

Grace à ces 4 ans, j’ai pu aussi m’entrainer pour être plus forte mentalement, comme j’ai pu entraîné mon corps. Tout le monde peut tirer des bénéfices à exercer ses capacités mentales, quel que soit son sport et quel que soit son niveau sportif.

Le lien étroit qui existe entre le corps et l’esprit est exceptionnel. Tout sportif, lors d’un entraînement a des pensées négatives genre
« Je ne peux pas », « C’est trop dur », « J’en peux plus ». Ce sont les phrases que je prononçais le plus au début.  Ces pensées négatives sont défaitistes et le corps ressent ce que l’esprit pense. Donc quand vous avez un dialogue interne négatif votre état physique empire (vous avez mal partout, vous êtes fatigués, …) ce qui conduit à encore plus de pensées négatives et ainsi de suite. C’est un cercle vicieux. Maintenant quand j’arrive, et que je vois mon coach rajouter des poids je suis là « Hum ok c’est parti ».  Tout cela pour vous dire que l’esprit peut avoir une puissante influence sur le corps : Si l’esprit veut, le corps peut.

Je m’égare un peu. Mais je veux célébrer ces 4 ans, c’est comme une félicitations pour moi-même. Car depuis que j’ai commencé, je ne me suis jamais arrêté. Oui, toutes les séances n’ont pas été faciles ou agréables, mais je l’ai fait et si vous saviez à quel point je ressent les bénéfices de tout ça à présent.  J’ai poussé mon corps à faire quelque chose que je ne pensais pas pouvoir faire. J’ai poussé mon mental et mon esprit, à penser des choses que je ne pensais pas pouvoir penser un jour. Et oui je suis fière de moi les gars. Je m’auto-dédicasse cet article, BIG UP MEUF on se retrouve ici dans 4 ans !

Et vous depuis combien de temps faites vous du sport ?

TENUE GYMSHARK 


Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *