Réponse rapide: Comment s’appelle l’arbre du cacao?

Le cacaoyer est un petit arbre tropical de 5 à 10 mètres, à feuilles persistantes, originaire d’Amérique centrale et du Sud.

Comment traiter un champ de cacao ?

Les opérations d’entretien d’une cacaoyère sont les suivantes: – Le désherbage, qui peut se faire une à deux fois par an selon le rythme de la poussée des herbes. – Le réglage progressif de l’ombrage. – La suppression des branches mortes et des gourmands du cacaoyer.

Quels etaient les noms du cacaoyer ou du chocolat ?

Le cacaoyer ou cacaotier (noms vernaculaires), ou Theobroma cacao (nom scientifique), est un petit arbre tropical de la famille des Malvacées, tous comme les mauves et les baobabs. Il a pour fruit une cabosse, dont on extrait le cacao (constituant principal du chocolat). Les cacaoyers mesurent environ un mètre.

Quand Faut-il supprimer les gourmands de cacao ?

Cette réduction (ou élimination) progressive de l’ombrage ne doit intervenir que lorsque les cacaoyers atteignent leur plein développement et que leurs frondaisons se rejoignent pour former un couvert continu.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment cuire une pizza dans un four traditionnel?

Comment réaliser une plantation de cacao ?

Enfoncer la fève à 1 centimètre de pro- fondeur. La germination commence vers le cinquième jour et le séjour en pépinière dure 6 à 8 mois. Arroser tous les jours, de préférence le matin, pendant les 15 jours qui suivent le semis, puis tous les deux jours. Traiter par pulvérisation contre les insectes (voir tableau 2).

Où pousse le cacaotier ?

Le cacaoyer pousse jusqu’à 20 degrés de latitude au nord et au sud de l’équateur. C’est un arbre qui pousse dans les forêts tropicales en sous-bois, tolérant l’ombre et aimant l’humidité.

Quel est la famille du cacaoyer ?

Le Cacaoyer (Theobroma cacao) est un arbuste tropical de 4 à 10 m de haut de la famille des Malvacées, la même famille que la Guimauve (Althaea officinalis L.) Il pousse uniquement entre les deux tropiques à l’ombre de la canopée des forêts tropicales humides.

Où se trouve la fève de cacao ?

Les fèves de cacao sont des graines en forme d’amande contenues dans les cabosses (les fruits du cacaoyer). Elles poussent principalement en Amérique du Sud et dans les régions tropicales d’Amérique centrale, dans un arbre appelé Theobroma cacao, de la famille des Sterculiacées.

Quelle est la production moyenne de cacao par arbre et par an ?

Cultivés entre 0 et 700 mètres d’altitude, ils demandent un climat chaud et humide, en zone équatoriale ou tropicale. Un arbre produit en moyenne 80 cabosses par an qui parviennent à maturité en 4 à 7 mois. Cabosses vertes sur le tronc du cacaoyer. Cabosses en cours de maturation.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment couper un gâteau en huit morceaux en trois coups de couteau?

Comment cultiver le cacao en Côte d’Ivoire ?

La culture du cacao en Côte d’Ivoire se pratique de manière générale avec de petits matériels agricoles tels que la machette et la daba. Elle n’est pas mécanisée mais néanmoins les planteurs ont parfois recours à des outils modernes comme le pulvérisateur ou l’atomiseur pour les traitements phytosanitaires.

Quel engrais pour le cacao ?

L’azote (N) est important pour soutenir la croissance végétative et assurer des rendements élevés en cacao. Il doit être facilement disponible, mais pas en excès, de la floraison au remplissage des cabosses. De ce fait, l’utilisation des engrais à base de nitrate est la source privilégiée d’azote pour la cacao culture.

Comment creer une plantation de cacao au Cameroun ?

Il a besoin d’une température comprise entre 24 et 28°C, pouvant supporter jusqu’à 32°C et une pluviométrie moyenne annuelle située entre 1250 et 2500 mm bien répartie tout au long de l’année, sans une forte saison sèche. Les résultats sont meilleurs sous ombrage, car la plante nécessite une humidité relative élevée.

Comment faire germer une fève de cacao ?

Commencer par préparer des pots de terreau à semis si possible à Ph acide préalablement humidifiés. Ensuite, planter les graines sous 1 cm de substrat puis tasser. Arroser copieusement à la plantation, puis laisser la culture dans un endroit très chaud et humide, si possible à une température de 35 à 40°c.