Pourquoi je suis ballonnée ?

LA question que tout le monde se pose n’est-ce pas,
Allez je vais tenter de vous répondre au mieux !

Qu’est-ce que les ballonnements?

Les ballonnements se créent dans l’estomac ou les intestins en raison d’aliments non digérés qui commencent à fermenter. La fermentation de la nourriture dans le tube digestif provoque des ballonnements ou des genre de resserrements dans l’abdomen qui peuvent entraîner des crampes et des gaz.

Avoir un système digestif « faible » peut ralentir les réactions chimiques nécessaires à une bonne digestion. Si votre alimentation n’est pas digérée correctement en raison d’un système digestif faible, il se peut que vous manquiez de certaines réactions biochimiques dont votre corps a besoin pour que la digestion se fasse correctement. L’acide gastrique (HCL), la bile et les enzymes digestives ne sont que quelques-unes des réactions chimiques spécifiques qui vont décomposer votre alimentation et aider à l’absorption et à l’assimilation des nutriments.

Il y a plusieurs facteurs et aliments qui peuvent contribuer aux ballonnements et aux troubles digestifs. Ce nouvel article (car j’en ai déjà réalisé plusieurs) est dédié à ceux qui se demandent pourquoi ils gonflent et qui veulent éliminer les ballonnements quotidiens!

Les facteurs de ballonnements

  • Une alimentation contenant peu de fibres. Les fibres sont nécessaires pour (sorry les gars) rendre les selles plus molles et augmenter la vitesse de transit des aliments digérés.
  • Une alimentation contenant peu de crudités. Les cuissons à température élevées détruisent les enzymes, or ces enzymes aident à digérer la nourriture.
  • Les allergies alimentaires comme une intolérance au lactose ou la maladie coéliaque peuvent provoquer des troubles digestifs.
  • Une alimentation trop riche en graisses et en sucres raffinées n’a absolument aucune valeur nutritive, mais aussi des repas trop copieux. Manger de plus petits repas tout au long de la journée est la meilleure solution pour ceux qui souffrent de déséquilibres de digestion (mais pas que). Lorsque de grandes quantités d’aliments sont consommées, votre acide gastrique ne peut pas couvrir tous les aliments que vous avez mangés. Et hop le tout stagne et fermente en attendant son tour.
  • Un niveau bas de sucs gastriques dans l’estomac peut provoquer une plus longue stagnation de nourriture dans l’estomac ou un problème de décomposition des protéines, ce qui dans les deux cas provoquent une fermentation des bactéries.
  • Un manque d’enzymes digestives. Lorsque le niveau des sucs gastriques est faible, les signaux ne sont pas envoyés au pancréas pour produire la bonne quantité d’enzymes nécessaire à la digestion des aliments.
  • Un déséquilibre de la flore intestinale. Votre intestin grêle absorbe les nutriments de la nourriture à travers de minuscules micro-villosités situées sur les parois intestinales. Si de vilaines bactéries commencent à se développer dans votre intestin grêle, elles peuvent détruire les micro-villosités, bloquant l’absorption des nutriments dans les aliments. Puisque ces villosités sont endommagées par de mauvaises bactéries, de plus gros morceaux de nourriture peuvent pénétrer plus profondément dans les intestins où d’autres bactéries productrices de gaz vont commencer à faire fermenter les aliments; provoquant des ballonnements.
  • Une combinaison alimentaire non adéquate. Vous savez par exemple que lorsqu’on mange un fruit en fin de repas, il fermente car il reste trop longtemps dans le système digestif. Renseignez vous sur les bonnes combinaisons alimentaire pour éviter une surcharge pour l’appareil digestif. Par exemple il faut éviter lesprotéines et l’amidon (exemple steak et pommes de terre ou pâtes et sauce à la crème),

Protéines = lentement digérées. Digérées dans l’estomac et l’intestin grêle.

Glucides = digérés rapidement. Digérés dans la bouche et l’intestin grêle.

Matières grasses = plus lentement digérées. Digérées dans l’intestin grêle.

  • Le stress est une cause non négligeable de digestion difficile car la digestion est contrôlée par le système nerveux. Si on est stressé, le corps apporte moins d’énergie, de sang et d’oxygène aux organes de l’appareil digestif. Lorsque vous mangez vos repas, ne pensez à rien d’autre. Essayez d’éliminer toutes les pensées négative de votre esprit. Concentrez-vous votre assiette et rien d’autre !
    Petit conseil : suivre un cours de yoga peut vous aider à réduire votre stress !

    Les aliments pas cools pour votre corps

Une mauvaise combinaison de nourriture peut être coupable de vos ballonnements mais il y a aussi des aliments qui peuvent fonctionner ou non avec votre corps. Chaque corps est différent et réagit différemment avec certains aliments – c’est pourquoi il est important d’expérimenter avec différents aliments.
Dans mon entourage certaines personnes ne digèrent pas les produits laitiers, d’autre les oeufs, une autre encore les champignons!

ALIMENTS CRUS

Manger trop d’aliments crus peut causer des problèmes de ballonnement et de digestion. Surtout les aliments de la famille des crucifères comme le brocoli, le chou et le chou frisé. Pour ceux qui font des flatulences après avoir mangé ces aliments crus, il est préférable de les faire cuire légèrement pour éliminer le goitrogène – qui est un nutriment qui provoque les ballonnements. Vous pouvez également essayer de préparer vos oléagineux et légumineuses en les faisant tremper pendant la nuit avant de les faire cuire. Cela va décomposer le grain et aider à la digestion. Pour ma part je ne digère pas du tout les poivrons crus !

ÉDULCORANTS ARTIFICIELS ET SUCRE RAFFINÉ 

Des édulcorants artificiels et deux ingrédients appelés sorbitol et fructose (deux types de sucre) sont ajoutés dans des centaines de milliers d’aliments emballés que beaucoup de gens mangent quotidiennement. Comme les céréales, les barres de protéines, le granola, etc. Le sorbitol et le fructose ne sont pas facilement digérés dans l’intestin grêle, ce qui peut entraîner des ballonnements, des gaz et des crampes. Regardez les ingrédients dans ce que vous mangez et faites attention aux édulcorants ajoutés qui peuvent causer des ballonnements !

LAIT ET PRODUITS LAITIERS

Le NO MILK est une tendance populaire pour la santé en ce moment. Il semble que de plus en plus de gens deviennent sensibles aux produits laitiers, en particulier au lait. Ce pourrait être le lactosérum, le lactose, la caséine ou les hormones et les antibiotiques… Peu importe les gens s’en détachent de plus en plus. La lait est un aliment très lourd. Au fur et à mesure que nous vieillissons notre corps perds aussi la capacité à digérer correctement les produits laitiers. Et comme vous le savez, après avoir lu (mais pas encore terminé) ce post, les aliments non digérés peuvent causer des ballonnements!
Ce qui est génial c’est qu’il y a beaucoup de substituts de lait disponibles dans les épiceries. Comme le lait de noix, le lait de riz, le lait de coco, le lait de chanvre et le lait de soja. Il est du coup super facile de passer du lait de vache aux produits sans produits laitiers pendant quelques semaines pour voir si votre corps y est sensible ou non.

Quelques conseils en plus :

ENZYME DIGESTIVE

Prendre une enzyme digestive aidera à décomposer les nutriments qui sont dans votre nourriture. Il y a des options végétaliennes et non-végétaliennes disponibles! Si vous trouvez que vous souffrez de ballonnements très graves, je recommande de prendre un supplément d’enzymes digestives contenant des enzymes, de l’acide gastrique et de la bile (qui provient généralement d’un bœuf). Demandez à votre médecin c’est toujours bien !

PRENEZ UN PROBITOIQUE ET MANGEZ DES ALIMENTS FERMENTÉS

 Comme je l’ai dit ci-dessus, un probiotique (bonnes bactéries) sous forme de supplémentation ou de nourriture peut arrêter la prolifération des mauvaises bactéries et aider à éliminer les ballonnements et les gaz. Sous forme de comprimés c’est le plus simple à faire mais ajouter des aliments fermentés à ses repas quotidiens est aussi une bonne chose. Par exemple : choucroute, kéfir, yaourt, kimchi, tempeh…

Voilà, on arrête de parler PROUT ! Des bisous !

Partager:

5 Commentaires

  1. Marine
    22 août 2018 / 21 h 33 min

    Un article hyper riche wouah, j’en ai beaucoup appris, merci ♥

  2. 23 août 2018 / 11 h 16 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, la question de la digestion est tellement propre à chaque individu qu’il est important d’évoquer toutes ces causes possibles. Personnellement, j’ai découvert l’alimentation pauvre en FODMAP. Cette méthodologie m’a permis d’identifier les aliments auxquels je suis sensibles. ça reprend d’ailleurs beaucoup de famille d’aliments dont tu as parlé, et également les céréales comme le blé. Tu as déjà essayé le régime FODMAP peut-être ?
    A bientôt 🙂

  3. 23 août 2018 / 17 h 27 min

    Merci pour cet excellent article. Ce n’est pas toujours évident…enfin si, il y a des choses que l’on sait mais qu’on a tendance à oublier. Merci encore. Pour ma part, c’est quand je mange trop rapidement qu’à tous les coups, j’ai des ballonnements après. C’est lourd :/

    • 23 août 2018 / 19 h 04 min

      Haha je connais, mon mec fini son assiette, c’est à peine si j’ai mis 2 coups de fourchette dans la mienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *