20   1005
12   936
246   1238
20   692
4   325
6   690
37   882
38   1219
16   793
15   755
20   841
10   331
42   1822
25   1058
147   720
23   815
7   636
8   807
9   708
11   663

12 jours en Guyane, un voyage en pleine nature

Lorsque l’on parle vacances, soleil, plage, on ne pense pas tout de suite à elle mais c’est aussi parce qu’elle dissimule d’autres  charmes et trésors. Plus verte, plus grande, totalement dépaysante, la Guyane !

Pour vous la décrire, si la Guyane était…
…une couleur : vert
…une activité : dormir en hamac dans un carbet (abri de bois) au bord de la rivière
…un type de voyage : retour aux sources
…un moyen de transport : la pirogue
…un animal : le paresseux
…un souvenir : un hamac

8 ACTIVITÉS INCONTOURNABLES À FAIRE EN GUYANE

JOUER AVEC LES SINGES À L’ILET LA MER
A proximité de Cayenne, ce petit îlot dont vous ferez le tour en moins d’une heure est surtout connu pour sa myriade de singes. A peine débarqué sur l’île que les singes sont déjà là à nous attendre. Malgré l’interdiction de les nourrir, ils nous prennent quand même pour des gardes manger géants 🙂
Il suffit de commencer à ouvrir son sac pour les voir débarquer sur nous, à plusieurs.
Ils ne sont absolument pas agressifs, et tellement légers qu’on les sent à peine 🙂
Un demi journée suffit largement pour faire le tour de l’île et prendre le temps de profiter de ces compagnons d’un genre particulier.

-> Quelques prestataires se partagent le trajet de 30/40min : Guyane Evasion et Wayki village.
Comptez environ 36€ l’aller/retour.

UNE BALLADE EN CATAMARAN VERS LES ILE DU SALUT
Qui a dit que la Guyane n’était que mer marron et sable foncé ? La preuve avec ce lieu magnifique. Les îles du Salut : Royale, Saint Joseph et île du Diable. Elles sont situées à environ 15km de Kourou. C’est à la fois une visite culturelle empreinte d’une histoire sombre ( c’était un lieu de détention et de souffrance pendant près d’un siècle (1854-1947) et une agréable journée balnéaire.
Un endroit INCONTOURNABLE si vous passez en Guyane. Petit paradis à 1h de bateau de Kourou, rempli d’histoires fascinantes avec les ruines des bagnes des 3 iles, la plus grande ,Royal avec tous les superbes vestiges à visiter, St Joseph la plus sauvage avec sa nature qui reprend le dessus, et l’ile du Diable, non-visitable à cause des courants où on isolait les prisonniers politiques.
En plus de l’histoire, vous vous retrouvez ici dans un coin vraiment paradisiaque ; eau turquoise, cocotiers à pertes de vues, piscines naturelles formées par les rochers…

-> Plusieurs navette, 40€ avec le gros catamaran de l’auberge pour l’aller-retour simple sans services supplémentaires
Ou mieux encore le faire avec les plus petits catas privés pour un peu plus de 50€ avec visites et baignades autour des iles, apéro offert à bord et on vous dépose sur Royal le matin et St Jo l’après-midi. Pour moi la meilleure des formules ; Tropic Alizée.

DORMIR DANS LA FORÊT AMAZONIENNE AU CAMP CANOPÉE
Le camps Canopée est tout un site tout simplement génial et surtout unique !!! Déjà il n’est accessible qu’en pirogue (comptez minimum 1h30/2h selon le niveau de l’eau) et surtout il s’agit d’u camp construit en partie dans les arbres.
L’hébergement se fait dans un carbet perché à  10m dans les branches ! Un autre bâtiment, celui-ci au ras du sol, nous reçoit pour les repas. Et les activités proposées pendant le séjour sont vraiment très chouettes ! Le campement invite à s’élancer vers la canopée grâce à des équipements d’escalade adaptés au grand public (plusieurs tyroliennes, descente en rappel etc…) Une fois parvenu sur la plateforme construite sur la cime d’un géant de 40m (l’équivalant d’un immeuble de 12 étages), on mesure alors l’immensité de la forêt Guyanaise. J’ai choisi cette activité le soir de notre arrivée, nous avons donc eu la chance de profiter du coucher de soleil, le top ! Une ballade en forêt est également proposée, le guide voue à la jungle une passion immodérée qu’il tente de faire partager au plus grand nombre. On en apprend beaucoup sur la faune et la flore, et on reviens ensuite au camp en canoë après une petite baignade fort agréable !
Original, magique, bref inoubliable !

-> Comptez 235 euros par personne pour un séjour de 2 jours / 1 nuit.
Alors voilà, c’est pas donné mais ça vaut vraiment le coup ! Et puis il faut payer l’équipe, la cuisinière, les guides, sans parler de la rénovation permanente parce-qu’on est quand même en forêt tropicale ici et que la plupart des installations (loin d’être fragiles) doivent être entretenues.
D’ailleurs les repas étaient délicieux, j’ai gouté plein de trucs nouveaux genre des frites d’acoupa, du gratin de papaye, de la purée de dachine ….

→ ON M’AVAIS AUSSI CONSEILLÉ LE WAPA LODGE MAIS LES AVIS RECENTS SUR TRIPADVISOR M’ONT UN PEU REFROIDIS:) CEPENDANT IL A TOUT DE MÊME BONNE RÉPUTATION, SI VOUS AVEZ LE TEMPS DE FAIRE LES DEUX ÇA PEUT ÊTRE TRÈS CHOUETTE !

SURVOLER LA FORËT AMAZONIENNE EN ULM
Avec Marc installé à Mana, nous nous sommes envolés pour 1h de balade. Au programme : voir d’en haut ce que personne ne voit d’en bas, Le décor est absolument époustouflant, entre la forêt luxuriante de la réserve naturelle de l’Amana et le fleuve Mana entourés de rizières. Une belle variété de paysages avec une lumière exquise et des conditions de vol un peu turbulentes… Que du bonheur ! D’ailleurs Marc a vu que j’aimais les sensations fortes, on a même fait un peu de voltige c’était ouf !!
Je vous recommande de réserver un vol le matin tôt ou l’après-midi au coucher du soleil.

-> Vol découverte de 45 mn à 120 €, 150 € celui d’une heure : www.ulmguyane.com

DORMIR SUR UN ECOLODGE FLOTTANT DANS LES MARAIS DE KAW
La réserve du marais de Kaw est une approche vraiment cool de la faune et de la flore guyanaise. Un carbet flottant est tenu par JAL Voyages et permet une nuit dans le marais avec baignades à quelques mètres des caimans … c’est magique. Les balades en pirogue proposées permettent de voir de nombreux oiseaux et de croiser des zébus élevés dans une ferme locale. La balade de nuit à la recherche des caïmans est exceptionnelle et c’est d’ailleurs ce qui m’a le plus plu pendant ces 24h . Elle dure 2h, et nous avons pu voir voir deux caÏmans à lunettes (le plus gros faisait 2,50m) et un caïman noir.
En fait la formule 24 heures dans le marais avec nuitée en carbet flottant est la formule que je recommande car je pense que la demi journée m’aurais ennuyée… Non pas que je n’aime pas les oiseaux, mais…. ne voir que ça ne m’aurais pas plus intéressé que ça en toute franchise… Des hamacs, lits en espace collectifs, lits dans un espace privatif et espace familial sont proposés sur le carbet.
Les repas sont fournis, délicieux et diversifiés. Il y a une terrasse extérieure, ou l’on peut admirer le marais et se laisser bercer par le piaillement des oiseaux et le cris des singes hurleurs. Des canoës, des paddles sont en libre service pour faire une petite ballade.  Bref encore une expérience unique !

-> Plusieurs formules sont proposées sur le site de Jal-Voyage, avec ou sans hébergement :
Découverte nuit (de 17h à 9h) en pension complète – couchage hamac ou lit : 98 €
Découverte jour+nuit (24h de 9h à 9h) en pension complète – couchage hamac ou lit : 158 €

OBSERVER LES TORTUES MARINES
Les plages de Guyane comptent parmi les plus importants sites de pontes de tortues marines au monde. En Guyane, on est sûr de voir des tortues  et dans des conditions optimales car la destination n’est pas trop touristique. Pas d’exploitation mercantile donc ni d’excursion « de masse » avec circuit imposé et payant. Il suffit de se promener la nuit, en toute liberté, sur les plages, entre février et la fin août voir septembre, pour tomber à coup sûr sur l’une de ces futures mamans très affairée à creuser son trou dans le sable pour y déposer ses œufs. La plus connue est la plage des Hattes à Awala Yalimapo. Nous y sommes restée un petit moment un après-midi car elle est belle et souvent très peu peuplée ! D’ailleurs je vous conseille d’y rester la journée car j’ai adoré l’endroit, au cœur de la culture amérindienne. En effet, c’est ici qu’est installée la plus grande communauté des Kali’na ou Galibi. On découvre leur artisanat, leurs habitations traditionnelles… Au départ de Cayenne, il faut 3h30 pour rejoindre la commune d’Awala-Yalimapo en longeant la côte.

FLÄNER AU MARCHÉ DE CAYENNE ET DE CACAO
On ne peut selon moi pas faire un voyage sans au moins passer par un marché !

– Le marché de Cayenne est une explosion de couleurs, de parfums et de senteurs ! A l’extérieur on trouve les étals qui regorgent de produits typiques du coin : papaye, ramboutans, fruits du dragons, ananas, cramanioc, patate douce, dachine, giraumon… mention spéciale aux petites bananes que j’ai acheté en masse ! Il y a également une partie couverte. Les allées centrales sont spécialisées dans la vente d’objets touristiques (le célèbre « piment de Cayenne », de multiples rhums arrangés aux recettes alléchantes, de l’artisanat, etc.), tandis que les allées extrêmes sont réservées à l’alimentation (repas à emporter, boucherie, etc.). Malgré l’apparente vétusté des bouibouis, on y mange très bien. bananes pesées d’Haïti, vatapa du Brésil, rougail saucisse de La Réunion, porc au caramel du Vietnam, Roti du Suriname, soupe chinoise, tous ces mets nous permettent de voyager sans trop se ruiner ! D’ailleurs je termine généralement la visite du marché par la dégustation d’un jus de fruit frais, maracudja (fruit de la passion), prune de cythère ou citron à citronnade.

-> Ouvert les mercredis, vendredis et samedis de 4h à 14h.

– Le marché de Cacao. Le village est essentiellement habité par les Hmong (Les Hmongs sont originaires du sud de la Chine, puis du Laos. Ces réfugiés ont été accueillis par le gouvernement français en Guyane en 1977, depuis ils ont créé une coopérative agricole et sont devenus les premiers maraîchers guyanais.) , ce qui donne à ce petit village un air d’Asie. Les Hmong étant les principaux cultivateurs du pays, on y trouve fruits et légumes à profusion et à très bon tarif mais aussi de nombreux artisants ; sacs, bijoux et vêtements traditionnels . Le marché du dimanche matin est incontournable vraiment, et ce pour l’ambiance qui s’en dégage.. Je vous recommande vivement de vous y restaurer le midi car les soupes chinoises sont tops !
ne pas hésiter à tester les produits, ou les boissons comme le Nam Van (mélange de lait de coco, sucre de canne, tapioca, graines de basilic …). Perso j’ai aussi gouté à de la salade de papaye, un délice !

-> Ouvert le dimanche uniquement de 6h à 15h.

Bien entendu ne vous arrêter pas uniquement au marché… A Cayenne, j’ai adoré me perdre dans les rues pour y voir différentes maisons créoles du centre ville , passer par la célèbre place des Palmistes, admirer la vue panoramiques sur Cayenne en grimpant au Fort Cépérou, et terminer par un coucher de soleil à la pointe des Amandiers en bord de mer. A Cacao, le village est vraiment très mignon, il faut rendre visiter au potier qui fait des trucs de dingue, ou encore visiter le Planeur Bleue, un musée aux insectes dont la visite est faite par un passionné hyper passionnant !

ALLER AU BRESIL
L’escapade au Brésil, j’avoue qu’on a hesité : 200 km de Cayenne à Saint-Georges-de-l’Oyapock. Mais en fait j’avais juste trop envie d’avoir un aperçu du Brésil ; une autre langue, d’autres plats, d’autres personnes … Alors on s’est lancés pour les quelques heures de voiture sur la « Route de l’Est » qui relie Cayenne à Saint-Georges. C’est de la forêt, rien que de la forêt. Donc la route est un peu ennuyeuse.
Arrivé sur place, nous laissons la voiture au parking et embarquons à bord d’une pirogue pour rejoindre l’endroit si particulier ou nous allons dormir : Ilha do Sol. Ilha Do Sol (Île du Soleil) est construit sur une petite île (je dirai même plus un ilet tellement l’ile est petite-) en plein milieu de l’Oyapock. Officiellement, il se trouve du côté brésilien. À marée haute, l’eau entoure et isole complètement le carbet. À marée basse, se dévoile une plage de sable. Un vrai petit paradis ! La grande terrasse restaurant, décorée par de nombreuses plantes et fleurs, offre une vue imprenable sur le fleuve et Saint-Georges. Valéria et Francisco les propriétaires vous accueillent les bras ouverts et le sourire aux lèvres. Alors ils ne parlent pas un mot de français mais on a très bien réussi ) se faire comprendre.
Le confort des chambres est simple (un lit et c’est tout) mais on s’y sent vraiment bien. Et Valéria cuisine délicieusement bien !
Le lendemain matin, après un copieux petit-déjeuner nous prenons la pirogue cette fois-ci pour rejoindre le centre ville Oiapoque. Bon Oiapoque en soi on y passerait pas trois jours… c’est très sympa de changer d’ambiance le temps de quelques heures, mais y a pas grand chose à y faire au final. Par contre on fait pas mal de boutiques, et on a acheté pas mal de souvenirs, des sauces piquantes, des bonbons à l’acai etc… À noter que l’on n’a jamais ressenti la moindre insécurité à Oiapoque, ni même été démarchés de manière insistante pour nous changer des reals ou nous vendre quoi que ce soit, on a trouvé les gens plutôt cools !
Le midi, nous prenons de nouveau la pirogue, et on va accoster juste un peu plus haut sur le fleuve « chez Rona », un gite légèrement à l’écart de la ville qui fait également restaurant. Le resto est lui-même une super adresse, simple mais excellent et ultra copieux : viandes ou poissons du fleuve façon feijoadaavec les accompagnements, haricots noirs, riz, farine de manioc… servis séparement et à mélanger dans l’assiette.
Le coin est très calme, sans moteur de pirogue ni musique un peu forte. Juste les bruits de la forêt… Il y a même une petite plage pour se raffraichir avant ou après le repas ! On aurait pu négocier avec un piroguier de remonter l’Oyapock pour aller voir le fameux Saut Maripa, mais on n’en a pas pris le temps et nous sommes rentrés sur Saint-Georges avant de repartir sur Cayenne.
En tout cas ce mini-séjour nous a donné envie d’aller plus profondément à la découverte de ce pays.

-> Le tarif habituel de la traversée Saint-Georges – Oiha do Sol c’est 2€ par personne
Saint-Georges – Oiapoque c’est 5€ par personne
Saint-Georges – chez Rona c’est 6€ par personne
Le coût de la vie étant bien moindre qu’en Guyane. 35€ pour la nuit avec petit-dej compris pour 2 personnes. Et dans les 30€ pour notre repas gargantuesque du midi incluant un nombre assez conséquent de plats (j’ai pris 4 trucs différents haha).

D’AUTRES CHOSES À FAIRE … 

Se prélasser à la plage
La côte guyanaise est victime de la force des courants qui transportent les alluvions du fleuve Amazone (rejet annuel d’un milliard de tonne), dont l’embouchure se situe tout de même à plus de 400km au sud. Tout le littoral est ainsi d’une couleur marron pas des plus alléchantes. Cependant la mer y est chaude, et y faire un stop de temps à autre n’est pas déplaisant. Si vous êtes tentés par un bain de soleil sur une plage de sable fin, je vous conseille les plages de Rémire-Montjoly, de Kourou ou encore la plage des Hattes.

Profiter des criques et des cascades.
Je pense aux Chutes du Fourgassier, un lieu magnifique avec plusieurs coins de baignade avec de l’eau claire et fraiche. Des tables et bancs sont mis à disposition pour se poser, organiser un pique-nique. Faites attention à certains passages qui sont très très glissants, surtout dans la descente vers les chutes d’eau. Ce qui est dommage c’est le manque d’entretien des infrastructures qui sont littéralement à l’abandon. Le pont principal s’est même écroulé et à cela s’ajoute l’incivilité des usagers qui laissent leur ordures partout. C’est malgré tout un super lieu pour se rafraîchir à moins d’une heure de route depuis Cayenne, mais il faut prévoir une voiture avec de bons amortisseurs pour y accéder.
Vous avez aussi les chutes Patawa, à quelques kilomètres des chutes du Fourgassier. Un véritable petit coin de paradis ou personne ne vient, constitué de trois chutes d’eau tombant dans une espèce de petit bassin.
Concernant les criques il y en as un peu partout ; la crique Oeganabo en direction de Saint-Laurent, la crique Morpio aux alentours d’Iracoubo, la crique Gabrièle à Roura, la crique Guatemala entre Kourou et Cayenne..  et j’en passe. Un réel plaisir de faire un plouf quand la route est un peu longue.

Visiter le centre spatial.
Si vous êtes animée par l’envie de découvrir comment fonctionne la mise en orbite des satellites, techniques d’assemblages de lanceurs, contraintes techniques et impact environnemental, cette visite est faite pour vous. La visite se fait en bus pendant 3h, avec un guide qui donne de très bonnes explications sans mots techniques, avec plusieurs arrêts sur certains sites. Alors après personnellement je n’ai pas aimé, car ce n’est pas du tout dans mes centres d’intérêts mais mon mec a adoré donc je me devais quand même de vous en parler !  Il faut s’inscrire à l’avance (48h minimum), quelques difficultés de visite sont possibles lorsque l’on s’approche de la date d’un lancement (priorité aux opérations).

QUELQUES BONNES ADRESSES

En Guyane, les restaurants pratiquent des prix nettement supérieurs à ceux appliqués à Paris par exemple. Les 1ers menus du midi se situent autour de 25 € (Le surcoût pour les produits de consommation courante atteint 45 % et est donc répercuté sur le prix des plats). Nous avons donc choisi l’option pique-nique, bien moins chère ! Je ne pourrai donc vous recommander de restaurants sur la Guyane, cependant quelques bonnes adresses ou nous nous sommes arrêtés.

CHEZ MALOU – Roura
Situé sur le chemin des chutes de Fourgassier et des Marais de Kaw, Malou et son Verger offre une petite occasion de se reposer avant de poursuivre son chemin. C’est en fait un gite, mais vous avez aussi la possibilité de visiter son jardin qui est une pure merveille (un jardin paysagé comprenant de nombreuses plantes locales – ce jour là j’avais un petit bobo au pied et elle m’a donné de l’aloe verra, et m’a même réalisé un pansement homemade avec une plante de son jardin!). A côté de ça vous avez aussi la possibilité de déguster des glaces maison, des jus frais maison et même des crêpes. Moment parfait !

BAR DES PALMISTES – Cayenne
Une vieille maison Coloniale magnifiquement restaurée devant la place des Palmistes au cœur de Cayenne . L’arrière cour est aussi très agréable. Les plats sont bons, la carte est variée, et les plats sont servis assez rapidement. Nous nous y sommes arrêtés plusieurs fois pour boire un jus de fruit frais, notamment le fameux jus de prune de cythère !

NATH CAFÉ & CO  – Cayenne et Rémire Montjoly
Un salon parfait pour un moment détente, c’est propre, cosy, clair …. Cocooning ! Les pâtisseries sont délicieuses, n’hésitez pas à demander les desserts du jour: faits en fonction de l’humeur de la patronne. Les donuts, les beignets, les cupcakes rappellent l’Angleterre , les double cafés rappellent les USA Pour les amateurs de The, on y trouve son bonheur.  Et puis pour ceux qui aiment Hong Kong, la Corée, on y trouve des Bubble tea aromatisés et sucrés. Personnellement j’ai pris un thé chai au lait de soja et un carrot cake, un délice. Bref, un moment délicieux assis dans de confortables fauteuils en cuir avec de gros coussins.

EN PRATIQUE 

Y aller : Des vols directs depuis Paris sont disponibles chez Air Caraïbes et Air France, compter environ 750 € aller retour (8h30 de vol).
Nous avons voyagé avec Air Caraibes, c’était une première pour moi et nous avons eu une très bonne expérience avec cette compagnie !
Ce que j’ai apprécié : l’embarquement par ordre de sièges, dans un avion d’une capacité de plus de 300 places faire embarquer par l’avant en commençant par les sièges du fond permet de gagner du temps, et je peux vous dire que ce n’est pas toujours le cas !, l’amabilité et le sourire du personnel de bord (genre vraiment vraiment !) ; la programmation des films ; la petite serviette chaude distribuée avant le repas pour se nettoyer les mains (trop agréable) ; les menus avec le choix d’un poisson ou d’une viande et le plateau végétarien avec une petite touche de cuisine des îles, et des plats qui sont bons ! (mon mec a même eu du rab haha) ; la petite pochette avec masque pour dormir et chaussettes. De plus à l’aller comme au retour le vol n’était pas complet on a même pu profiter de 4 sièges pour 2, j’ai trop bien dormi !

Se loger : Si l’idée de dormir en plein air et en pleine nature ne vous rebute pas, vous n’aurez pas besoin de plus de 10 € pour attacher votre hamac à un carbet ( un habitat traditionnel (toiture en feuilles de palme, charpente en bois avec fibre naturelles…) implanté en pleine nature. On les trouve donc dans la forêt (généralement en bord de rivière et accessibles uniquement par la rivière), dans un village amérindien, dans la savane ou sur la plage. Ce sont généralement des particuliers qui gèrent les carbets d’hôtes). Vous pouvez trouvez la liste de tous les carbets ICI.
Les logements en dur (hôtel, pensions…) sont de très bonne qualité mais sont assez chers (les tarifs sont au minimum de 120€ la nuit).

C’est à Cayenne, dans la capitale régionale que nous avions choisi de réserver notre hôtel, nous avons choisir l’hôtel Mercure, avec piscine. Comme il fait chaud et très humide et qu’il y a peu de plages, la piscine pour les fins de journées était une excellente idée…
Les installations et chambres sont propres et régulièrement entretenues. Deux restaurants offrent une très bonne cuisine locale, internationale et japonaise. Et il y a même une salle de sport donc PARFAIT pour moi !
Par ailleurs, Cayenne est idéalement située pour visiter la Guyane.Proche de l’aéroport international Félix-Éboué, et occupant une position centrale pour accéder aux différents lieux à visiter donc parfait !

Nous avons en plus de la nuit sur les Marais de Kaw, et de la nuit au Camps Canopée dans la forêt amazonienne, passé une nuit dans la commune de Roura, sur un petit écolodge flottant en bois. Notre lodge était en prise directe avec le fleuve. Vue imprenable depuis le lit, petit ponton privé avec 2 chaises pour lire, cuisine ouverte sur l’extérieur… un endroit vraiment charmant ! La nuit est géniale, très originale et vous garantit pleins de souvenirs ! Le lendemain, le petit déjeuner au bord de l’eau conclut du mieux possible une nuit dans ce contexte ! À préciser qu’il est possible de se baigner, louer des kayaks ou paddle sur place !
Location d’écolodge 135 € la nuit en semaine, et 205€ pour 2 nuits pour le WE .
Tarif des options : Petit-Déjeuner : 9€, Dîner : 25€ avec boissons, Machine à laver : 7€, canoë 7€

Transport sur place : Mieux vaut louer une voiture ou alors prendre un guide pour vous déplacer. Les routes sont de bonne qualité donc pas de souci pour ça. Il y a aussi l’option des taxis collectifs et des minibus pour rejoindre les villes non desservies par le bus. Vous trouvez Sixt, Europcar, Hertz etc à l’aéroport donc vous avez l’embarras du choix. Nous avons loué une voiture pour 432e pour les 12 jours de voyage.
Argent : La monnaie locale est l’euro. En vous en tenant à des nuits en hamac et à des repas sur les marchés, vous vous en tirerez pour moins de 50 € par jour. Après ce sont surtout les activités qui risquent d’alourdir la facture. Emportez avec vous matériel photographique, médicaments et produits de première nécessité, beaucoup plus chers qu’en métropole. Nous avons fait les courses au supermarché et clairement les produits sont 2 à 3x plus chers car ils sont importés.
Vaccin : Seul le vaccin de la fièvre jaune est obligatoire. Pour plus d’informations sur les centres de vaccination rendez-vous sur le site du gouvernement

Voilà voilà, j’ai vraiment adoré ce voyage qui sort un peu de l’ordinaire et j’espère vous avoir donné envie !

Des bisous !

Partager:

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *