Zoom sur la cuisine libanaise

Un article un peu spécial aujourd’hui. Le jour de mon cheat meal, généralement, ça se passe :
1- A la pizzeria. Je ne suis de base pas fan de pizza, mais un ami de mon chéri à ouvert la sienne, et il me concocte rien que pour moi une pizza vegan, avec de délicieux légumes grillés, bref un délice !
2- Dans ma petite cantine vegan « Tatie Carotte ». Burgers, salades, bowls, gateaux crus. Les menus changent chaque semaine et c’est toujours une belle surprise.
3- Dans le petit restaurant libanais qui se trouve juste en bas de chez moi.
Et le libanais les gars, c’est MA VIE. Du coup, ne me demandez pas pourquoi j’avais envie de mettre leur cuisine à l’honneur dans un article aujourd’hui. Car oui le libanais c’est gras mais c’est sain, et je connais de trop nombreuses personnes qui n’osent pas gouter (genre ma mère!). Alors à toutes ces personnes, lisez cet article et réservez une table dans le libanais le plus proche de chez vous !

On retrouve dans cette alimentation, comme dans la plupart des régions méditerranéennes : des fruits et légumes (42%), des céréales (34% : pain 14% ; feuilletés 5%) et des légumes secs (7%).

Les légumes sont au cœur de la cuisine libanais.

–l’aubergine dans le caviar d’aubergine ou mtabbal

–le pois chiche dans le houmous ou les fallafels,

–les fèves dans le foul (salade de fève vertes)

–le pourpier dans le fatouche (salade de saison asaissonné de sumac)

–la tomate et les oignons dans de nombreux plats

–les herbes aromatiques dans presque tous les plats comme le taboulé (persil), le fatouche (sumac)

– les feuilles de vigne dans la dolma (feuilles farcies au riz).

Bien plus qu’une spécialité culinaire, le mezzé est pour les Libanais un art de vivre à part entière, synonyme de partage, de convivialité. Composé d’un assortiment de petits plats chauds et froids accompagnés d’une grande variété de sauces crémeuses, le mezzé se déguste avec du pain libanais (pain pita), du bout des doigts. Il serait impossible d’énumérer toutes les spécialités à déguster dans un mezzé.

Bien que les laitages soient présents dans l’alimentation traditionnelle, ils restent peu consommés. On en trouve dans le labné (fromage frais à base de lait de vache).

A l’image de la cuisine méditerranéenne en général, la gastronomie libanaise offre une grande variété de plats permettant de se faire plaisir tout en restant raisonnable au niveau calorique.

Parlons un peu de ce fameux « régime méditerranéen ». C’est au milieu du 20è siècle que des scientifiques ont commencé à s’intéresser au régime méditerranéen. Ils ont constaté que les populations qui vivaient aux abords de la Méditerranée avaient une espérance de vie globalement plus longue et une meilleure santé que les populations d’autres parties du monde et surtout qu’ils avaient un taux exceptionnellement faible de décès par maladies cardiovasculaires, malgré une consommation modérée à forte de matières grasses.

Voici les aliments phare du régime méditerranéen :
Une forte proportion de graisses mono-insaturées : en d’autres termes, de l’huile d’olive.
Des légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, fèves, petits pois, etc.)
Des céréales (complètes de préférence,blé, riz, maïs, orge, froment, etc.), des fruits, noix, et végétaux.
Du citron, de l’ail et de l’oignon, accompagnés de nombreuses aromates (basilic, coriandre fraîche, persil, thym, romarin, origan, ciboulette, aneth, etc.) et d’épices (cumin, graines de coriandre, cannelle, noix muscade, piment, etc.).
Une faible consommation de laitage, que l’on prendra sous forme de lait fermenté.
Une faible consommation de viande rouge, à laquelle on préférera la viande blanche.

Alors oui quelques produits n’entrent pas dans le cadre strict de la diète méditerranéenne (desserts sucrés, produits frits…). Mais grosso modo la nourriture libanaise est saine !
On est en plein dans l’ère du veggie avec une cuisine fraiche, centrée sur les produits peu transformés, qui mêlent fruits et légumes, légumineuses, herbes et épices. Des aliments qui sont gorgés de vitamines et riches en antioxydants.
Il existent bien des plats de viande, mais ils ne cherchent pas à la remplacer dans les autres plats, ils cuisine le légume à merveille mais simplement, tout est dans l’assaisonnement ! Bref, les atouts santé de la cuisine libanaise ne sont plus à prouver.

Si vous êtes en diète, privilégiez les mezze en plus il y a toujours une alternative végétarienne qui fait la part belle aux légumes (je demande même si ce n’est pas noté une option végétalienne, généralement il leur suffit juste d’enlever 1 ou 2 trucs à base de fromage). Parmi les options les plus diététiques, vous avez le taboulé libanais qui est réalisé non pas à base de semoule mais de persil, de tomates, d’oignon et de menthe, le fattouche qui est un mélange de légumes comme la laitue, le concombre, les radis, le pourpier, le persil et la menthe. Ou encore le batenjan, la fameuse purée d’aubergine !
Il vaut mieux éviter ce que je n’évite JAMAIS haha (bah oui c’est cheat meal), à savoir le houmous (le problème n’étant pas le houmous en soi mais la quantité qu’on ingurgite, bien souvent étalé sur de trop nombreux morceaux de pain pita), les fallafels (pareil quand je commence je ne m’arrête plus), et les préparations à base de pâte feuilletés, ou les beignets farcis aux fromage ou aux épinards (fatayers, que j’aime de trop aussi!).
Evitez seulement si VRAIMENT vous devez faire gaffe, mais sinon profitez c’est vraiment trop bon !

En plus c’est une cuisine joyeuse, qui sens bon le partage.On voit souvent défiler tout un tas d’assiettes à partager sur la table et c’est beaucoup trop sympa !

Je ne pouvais évidemment clôturer cet article sans vous partager 10 adresses coups de cœur  (bon c’est que du rive droite, désolé pour celles qui sont de l’autre côté haha).

Libshop
96 rue Saint-Denis, 75001
Metro : Etienne Marcel ou Les Halles.

Liza
14, rue de la Banque – 2e
Métro Bourse

Les passagers de Beyrouth
18 Passage de la Bonne Graine, 75011 Paris
Métro : Ledru Rollin

Fakra 
317, rue du Faubourg Saint-Antoine – 11e
Métro Nation

Reflets du Liban
25, rue Brantôme – 3e
Métro Rambuteau

La pause Libanaise
 8 Rue de l’Isly, 75008 Paris
Métro : Gare Saint Lazare ou Havre Caumartin

At Homs’
48 Avenue Claude Vellefaux – 10e
Métro Colonel Fabien

L’Atelier Libanais
91, rue de Belleville – 19e
Métro Pyrénées

Baladi 
105 Rue de Meaux – 19e
Métro Laumière

Yara
20, boulevard Richard-Lenoir – 11e
Métro Bastille ou Breguet-Sabin

Et si vous êtes de passage à Saint-Raphael :
La rose de damas
5 Rue des Lauriers (ici pas de métro haha!)

Qui aime le libanais par ici ? Si vous avez d’autres adresses je prends !!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *