Road trip Mexicain : Parcours, conseils & infos pratiques

Comme vous savez, au mois de décembre je suis allée faire un “petit” road trip au Mexique dans la péninsule du Yucatan, et au Belize,  un mois à parcourir les routes de cette superbe péninsule. Avant de vous détailler tout ça, de vous partager mes bonnes adresses et tout et tout j’ai recueillie dans cet article toutes les informations qui pourrait vous êtes utile si vous envisagez un séjour là-bas !

road trip Mexique

LES ETAPES ET DISTANCES = 1798 km au total

1-   LOUER UNE VOITURE
Lors de nos précédents road-trip nous n’avions pas loué de voiture et c’est une chose que nous avons un poil regretté. Louer une voiture présente tellement d’avantages, on peut planifier ses déplacements sans avoir a checker les horaires des bus et donc gagner du temps, sortir des sentiers battus et découvrir des lieux par hasard, et puis surtout s’arrêter quand bon nous semble. C’est un peu rageant lorsqu’on est coincé dans un bus ou un taxi et qu’on ne peux pas s’arrêter quand bon nous semble.

2-  NE PASSER PAS TOUT VOTR SEJOUR DANS LES GRANDES VILLES ET LES STATIONS BALNÉAIRES
Si vous voulez découvrir le vrai Mexique, enfoncez-vous dans la campagne et partez à la découverte des petites villes et des villages. Vous découvrirez un aspect de la vie mexicaine bien plus intéressant à mon sens. N’ayez pas peur de le faire les régions mexicaines les plus visitées, comme la péninsule du Yucatán, ne sont guère affectées par la violence. Les Mexicains sont vraiment adorables vous verrez !

3- FAIRE LE PLEIN D’ESSENCE RÉGULIÈREMENT 
Il y a peu de stations-services au Mexique, alors pour ne pas manquer d’essence, on fait le plein chaque fois qu’on voit une station, surtout dans les régions qui ne sont pas touristiques. Il y a des régions peu peuplées au Mexique et se retrouver en rade en pleine jungle ou en plein désert risque d’être un peu compliqué à gérer, surtout si comme nous on ne maitrise pas forcément bien (ou même pas du tout)  l’espagnol.

4 – MONNAIE LOCALE
La monnaie locale  est Peso Mexicain. Pas besoin de dollars Américains pour payer. 1€ = 20 pesos environ. Surveillez le taux de change pour voir ce qui est le plus intéressant pour vous au moment ou vous partez. Dans les lieux touristiques comme le Yucatan,  les prix sont  parfois affichés en $US ce qui peut être un poil déstabilisant. Par contre prévoyez toujours d’avoir de l’espèce sur vous, la carte bancaire n’est pas un moyen de paiement très rapidement au Mexique et la plupart des restaurants, des hotels ou des stations essences la refuse.

5- UN POINT SANTÉ
Il  faut savoir que l’eau n’est pas potable. On prévoit donc toujours une bouteille d’eau avec soi et on se lave les dents avec pour éviter tout désagrément.
Côté moustiques, il faut prévoir coup, surtout si vous vous rendez dans les réserves.On prévoit donc des vêtements longs pour les ballades et du spray anti-moustiques pour éviter de leur servir de buffet !

6- LES FRAIS EN PLUS
Il faut savoir que la police est très présente sur les routes et il arrive qu’on vous arrête pour infraction alors que clairement vous n’avez rien fait… Malheureusement le salaire moyen d’un policier est très bas et ils sont parfois tentés de s’enrichir avec le tourisme. C’est donc le jeu, je ne vous conseille pas d’essayer de négocier avec eux.
Il faut aussi savoir que comme aux Etats-Unis, il faut rajouter un pourboire au restaurant (la propina) qui est équivalent à environ 10 à 15% de la note finale. Vérifiez quand même les notes car le pourboire peut déjà être inclus.  Pensez aussi aux péages si vous utilisez les grandes routes, plutôt que les routes de campagne, ; les montants variant de 20 à plus de 100-120 pesos. Concernant l’essence le litre est à environ 16 pesos soit 80 centimes.

7- QUELQUES TRUCS A EMPORTER
Je vous conseille avant de partir de télécharger l’application Waze pour vous servir de GPS si comme moi vous coupez les données à l’étranger et n’achetez pas de forfaits spéciaux. L’appli fonctionne sans wifi une fois que l’on a rentré l’itinéraire ce qui est bien pratique. A emporter aussi, un adaptateur pour prise électrique car elles sont différentes de celles en France, et une coque étanche pour votre téléphone pouvoir prendre des photos dans les Cénotes !

8- LE BUDGET
Il est sur de répondre à cette question en fonction des attentes et des moyens de chacun, sachez en tout cas qu’il s’agit d’un pays qui se prête bien à un voyage pas cher en tout cas. Dans toutes les villes il est possible de loger dans de superbe Bed&Breakfast, qui sont souvent bien plus charmants que les hotels de luxe. Les prix sont forcément plus élevés dans les villes comme Playa, Merida ou Tulum mais Booking propose régulièrement des promos sur les hotels donc à surveiller ! Concernant la nourriture c’est pareil, si vous choisissez de manger dans des petits restaurants locaux, vous pouvez vous en sortir pour peu, comptez 55 à 120 pesos (3,3 à 7,2€) pour un plat complet avec boisson.

9 – LA NOURRITURE
La cuisine mexicaine est assez variée, mais l’on trouve presque toujours du riz, des haricots rouges et des galettes de maïs avec des piments et pas mal d’épices aux repas. Je vous avouuuuue que ce n’est pas non plus la folie pour moi. J’ai donc pas mal repéré les adresses avant mon départ pour éviter d’ingurgiter des burritos midi et soir.  ! Les mexicains sont de grands carnivores, ils incorporent de la viande dans tous les plats, j’avais donc aussi repéré les adresses vegan ou qui proposaient des options. On voit pas mal d’options végétariennes, lorsque c’était le cas je demandais simplement à retirer le fromage. Dans les grandes villes, comme Playa par exemple,  la ville est tellement touristique qu’on y trouve facilement  des adresses adaptés.
Je vous met ici un petit aperçu des plats typiques mexicains.

10 – LE CLIMAT 

Le climat du Mexique varie selon les régions et l’altitude. Globalement, deux saisons alternent, l’une sèche entre novembre et mai, l’autre humide entre juin et octobre, où les pluies sont diluviennes mais assez brèves. La meilleure période pour visiter le Mexique est donc entre octobre et avril, il fait sec et la chaleur est encore douce.

Voilà j’espère que cela vous aidera, on se retrouve demain pour la première partie de ces vacances en détail !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *