Quand on aime on ne compte pas !

En amour c’est cool mais concernant la bouffe, peut-être un peu moins haha ! Je n’ai plus du tout de compulsions alimentaires mais j’en ai eu comme tout le monde étant plus jeune, du genre se retrouver face à un paquet de gâteaux, se dire c’est bon tranquiiiiiiilllle j’en mange 1 ou 2, puis 3, puis 4, puis… la boite entière. J’ai déjà écris un article sur le sujet mais j’y reviens aujourd’hui car je pense que ces envies irrépressibles de grignotage touchent beaucoup de personnes. Ne pas savoir se limiter peut être terriblement frustrant, je vous donne donc quelques conseils pour y arriver.
Et je vous glisse aussi toutes les plaisirs que je m’accorde, oui je ne mange pas que de la salade et du tofu !

craquer sans culpabiliser

– Arrêter de vous restreindre. Que ce soit de manière volontaire ou involontaire, dans les deux cas c’est foireux. Si c’est involontaire, c’est peut-être parce que vous n’avez pas eu de temps ce jour là, vous avez sauté votre petit-déjeuner ou vous avez avalé un simple sandwich en 10 min à l’heure du déjeuner, si c’est volontaire c’est que vous vous forcez à manger peu pour garder votre ligne ou pour perdre du poids. Dans les deux cas, votre corps est fatigué, du coup il va rechercher une source d’énergie rapidement, il quémande le gosse oui oui, et bien sur on se dirige bien souvent vers les bonbons, le chocolat, les gâteaux, le pain… et forcément quand il s’agit en plus d’un aliment plaisir, patatra c’est la casa on en sais plus s’arrêter. Alors les filles, arrêtez de vous restreindre et de vous interdire de manger, vous vous frustrez inutilement et en voulant bien faire vous faites mal car le jour ou vous brisez la petite interdiction que vous vous êtes auto-lancée, forcement vous vous dites que: comme je ne vais pas en remanger demain autant que j’y aille à fond quoi. Après le truc bien à faire c’est de faire soi-même ses douceurs, c’est plus sain ! C’est ce que moi je fais !

craquer sans culpabiliser

CRAQUEZ NOM D’UNE PIPE ! Vous avez envie de chocolat ? Et vous vous rabattez sur un Taillefine 0% ? Haha la bonne blague, je suis sure que vous faites comme je faisais avant hein, on va en prendre plusieurs des yaourts hein, parce que c’est sur niveau gout et plaisir ce n’est pas aussi satisfaisant que ce carré de Lindt aux éclats de noisettes… Papilles pas satisfaites, cerveau pas satisfait, envie toujours présente même après 3 yaourts, bon allez je vais le manger ce chocolat. Résultat, vous avez avalez plus de calories que si vous vous étiez permise de les avaler ces carrés de chocolat !

craquer sans culpabiliser

Acheter des petites portions. Si vous arrivez à ne pas acheter les aliments qui vous font craquer c’est mieux, mais si vous vivez chez vos parents, votre chéri ou autre et que vous n’avez pas le monopole des courses et du remplissage des placards pensez à cette astuce. Acheter ces aliments par paquets conditionnés ou par petites boites, je ne dis pas que vous n’aurez pas envie d’ouvrir un autre sachet mais cela freine un peu quand même car il est forcément plus simple de se resservir quand la boite entière est à notre disposition.

craquer sans culpabiliser

Et sinon bien sur, mangez des repas réguliers, avec des collation, ni devant la TV et l’ordinateur pour se concentrer sur l’acte de manger, prendre son temps, apprécier ce que vous mangez, faire de jolies assiettes, ne pas manger moins mais manger mieux, anticipez vos repas de la semaine et avoir des repas prêt à manger pour éviter de se rabattre sur de mauvais choix, ne pas faire les courses le ventre vide, boire du thé ou des infusions si on sens que l’on as envie de déraper vers du sucré…. sont autant d’astuces qui pourront également vous êtes utiles !

craquer sans culpabiliser

N’hésitez pas à partager vos petites astuces anti-grignotage en commentaires les filles !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *