Pourquoi vous devriez manger plus de végétaux ?

Le véganisme et le végétarisme sont devenus rapidement des choix populaires de style de vie et d’alimentation qui affectent non seulement notre alimentation, mais aussi le choix des produits que nous mettons dans nos caddies. Je comprends que ces choix peuvent ne pas convenir à tout le monde, mais la plupart des gens qui suivent ce régime alimentaire peuvent voir et ressentir des avantages positifs, notamment en réduisant leur consommation de viande et en mangeant plus de fruits et légumes. Je me suis également tournée vers une alimentation végétalienne il y a un an (et rien ne me manque).

Nous vivons dans un monde où nous recevons constamment des « NE PAS MANGER ». Pas de gluten, pas de sucre, pas de graisse, pas de glucides, pas de pain, pas de sucre raffiné, etc. Mais je ne pense pas que manger ne puisse jamais être simple. Aussi passionnée par ce nouveau régime alimentaire que j’ai adopté, je pense que plutôt que d’interdire des aliments on devrait juste dire à tout le monde de manger « PLUS VERT ».

Je n’ai jamais essayé de convaincre personne, et je ne commencerait pas maintenant. Mais il y a des raisons pour lesquelles j’ai choisis de manger plus de produits bruts et naturels et j’espère vous inspirer à en faire de même, sans pour autant supprimer d’autres aliments qu’ils soit animaliers, gras ou sucrés.  Les voici :

RAISON 1. Meilleur pour vous – Avantages sur la santé

Forcément riche en fibres, elle apporte également des quantités importantes d’antioxydants, de minéraux, de vitamines.
Elle permet de limiter l’apport en matières grasses saturées (surtout présentes dans les viandes, volailles, charcuteries, produits laitiers) et de respecter plus facilement les apports en acides gras essentiels (famille des oméga 3 et des oméga 6).Il ressort de nombreuses études que les végétariens et végétaliens ont un taux de cholestérol non-HDL (le “mauvais” cholestérol) et un indice de masse corporelle (rapport poids-taille) plus faible. Par conséquent, ce type d’alimentation est plutôt protecteur vis à vis des maladies cardiovasculaires, de certains cancers (notamment digestifs), mais aussi de l’hypertension artérielle, voire du diabète de type 2.

RAISON 2. L’éthique – L’élevage industriel

Pour produire de la viande, du poisson, des œufs ou des produits laitiers, des animaux sont inséminés, sélectionnés ou éliminés, enfermés, mutilés, engraissés, transportés et tués. Chaque jour en France, 3 millions d’animaux terrestres sont saignés dans les abattoirs et 40 millions d’animaux aquatiques sont mis à mort.Aujourd’hui, environ 70% de la viande de volaille, 50% du porc, 40% du bœuf et 60% des œufs sont élevés en usine, le plus souvent dans des conditions désastreuses. L’élevage industriel est actuellement la première cause de cruauté envers les animaux. Donc, si vous choisissez de manger de la viande, achetez une viande plus éthique et de meilleure qualité (comme les fermes locales, biologiques et de plein air) et choisissez des œufs provenant de fermes biologiques (ou, mieux encore, achetez vos propres poulets si vous vivez à la campagne haha). La seule façon pour nous, en tant que consommateurs, d’avoir un impact sur cela est de choisir de bons produits, d’acheter moins de produits bon marché et de vous tourner vers votre boucherou le marché. Sinon Essayez peut être de consomme de la viande ou des oeufs seulement une fois par jour et tentez de manger quelques jours sans viande! Ensuite, vous pouvez essayer de transition vers un style de vie à base de plantes si vous vous sentez prêt bien sur 🙂

RAISON 3. Durabilité – Aider l’environnement

Produire de la viande a un impact environnemental énorme, en particulier pour les ovins et les bovins. D’abord, parce que produire 1 kg de viande a un coût environnemental plus élevé que de produire par exemple 1 kg de pomme de terre. Pour produire 1 kg de boeuf, il faut le nourrir, donc faire pousser sa nourriture (céréales, foin, ou autre) et utiliser de l’eau. Il faut utiliser de l’espace et notamment des sols. Il faut ensuite transformer l’animal en viande consommable (abattage, découpe, transformation, emballage…). Tout cela contribue à émettre des gaz à effet de serre et à certaines pollutions. Pour la pomme de terre, il « suffit » de la planter, de l’arroser et de lui donner certains nutriments.En plus de cela, les animaux de l’élevage produisent eux-mêmes des gaz à effet de serre : ainsi on estime qu’un boeuf américain élevé pour sa viande émet chaque année entre 70 et 120 kg de méthane, gaz dont l’effet sur le réchauffement climatique est 23 fois plus fort que le CO2. Manger plus de légumes peut donc réduire l’impact d’un individu sur l’environnement, en particulier ceux qui sont cultivés localement ou au moins dans votre propre pays.

Voilà, je ne vous avais jamais vraiment exposé les raisons qui ont fait que, à part en story sur Instagram. Vous savez tout. Maintenant je ne fais pas la guerre aux pro-viande, j’essaie juste de vous encourager à manger plus de fruits et de légumes !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *