Le carb cycling

Hello les filles, plusieurs d’entre vous m’ont demandé en quoi le carb cycling consistait exactement. C’est vrai qu’on en entend de plus en plus parler, surtout avec l’arrivée des beaux jours et l’envie d’être au top en maillot de bain. Je vais donc expliquer de vous expliquer le plus simplement possible tout ça, car c’est parfois un peu difficile de l’appliquer sans se tromper.

Pour commencer, on le sait que le sucre est bien plus dangereux pour notre silhouette que les graisses. Cependant je pense qu’on est nombreuses à avoir été un peu démoralisé devant le miroir pensant faire les choses correctement, si je prend pour exemple mon cas personnel, je ne mange rien d’industriel ni de sucres transformés et pourtant j’ai moi aussi stagné à de nombreuses périodes. Oui mais voilà, si en une journée on mange 3-4 fruits, que l’on ajoute un peu de miel dans son porridge le matin, qu’on se fait une belle salade de pâtes à midi. qu’on s’autorise 1 ou 2 carrés de chocolat avec son thé au gouter et qu’on a craqué pour une belle tranche de pain au diner, et bien au final notre glycémie se trouve quand même un peu emballée. Ce sont des bons sucres, des sucres naturels mais du sucre quand même. Du coup dans le temps, cela peut se ressentir sur notre poids ou sur notre silhouette malgré des entrainements ou une motivation à toute épreuve, ce qui était aussi mon cas.

C’est ici que la méthode low carb peut être intéressante. Toutefois dans cette méthode qui consiste à grandement réduire les glucides, il faut faire attention lorsque l’on est sportive car forcément on as moins de carburant pour tout donner à la salle ! Car là l’idée n’est pas seulement de supprimer les sucres simples comme les gâteaux, le pain blanc etc mais aussi de réduire les glucides complexes comme le riz, le quinoa, les pâtes etc. Forcément le corps va direct puiser dans les graisses.

La méthode carb-cycling sera alors plus adapté pour celles qui comme moi pratique une activité physique régulière. Car en tant que sportive vous avez besoin d’avoir une bonne glycémie et surtout de réapprovisionner vos stocks glucides après l’effort pour bien récupérer et nourrir vos petits muscles. Alors qu’est ce que c’est que ce carb-cycling ?

Grosso modo, vous allez alterner des jours ou vous consommerez peu de glucides, et d’autres ou vous en consommerez davantage. Les jours faibles en glucides vous allez consommer surtout des légumes verts, des protéines animales ou végétales et de bonnes graisses que l’on retrouve dans les noix ou les huiles. Quant aux jours élevés en glucides vous consommerez davantage de céréales, de légumes racines qui sont plus sucrés comme la patate douce, les carottes, la betterave et toujours des protéines bien sur ! Votre corps va s’adapter à ce nouveau rythme et augmenter son métabolisme pour suivre la cadence. Vous arriverez donc à perdre du poids sans perdre votre énergie. Bien sur, vous n’êtes pas obligée de faire un jour sur deux, il faut juste que vos journées hautes en glucides soit placées les jours ou vous vous entrainerez car c’est ces jours-ci que vous vous dépensez le plus et que vous bruler le plus de calories, c’est aussi ces jours-ci que vous aurez le plus la pêche et que vous pourrez réaliser de super-trainings !

Dans tous les cas n’oubliez pas de privilégier les aliments à index glycémique bas.

Exemple d’une semaine pour vous donner une idée

Lundi : phase haute + musculation
Mardi : phase basse + cardio training (ou autre activité)
Mercredi : phase basse + repos
Jeudi : phase haute + musculation
Vendredi : phase basse + cardio training (ou autre activité)
Samedi : phase haute + musculation
Dimanche : phase basse + repos

Je précise en revanche que cette méthode ne s’applique pas à celles qui veulent prendre en masse, seulement à celle qui veulent perdre du poids tout en continuant à se tonifier ! Cela fonctionne aussi pour celles qui ne font pas de la musculation mais des sports plus doux comme le yoga, la danse ou le pilates par exemple. Si vous cherchez à augmenter votre force ou votre volume vous avez besoin d’un apport en glucides et en protéines constant, on doit d’ailleurs les augmenter progressivement et non pas les diminuer comme ici.

Pour les personnes qui voudrait aller un peu plus loin avec ce programme et déterminer leur besoins en glucides (mais c’est un peu relou à pratiquer je trouve), il y a un petit calcul tout simple.

Attention cours de maths !

Les jours ou l’on mange plus de glucides:

1,5 x 2,2 x votre poids = au grammes de glucides dont vous avez besoin par jour.

Les jours ou l’on mange moins de glucides:

1,5 x 2,2 x votre poids, puis vous divisez par 2 = au grammes de glucides dont vous avez besoin par jour.

Si vous êtes en perte de poids vous pouvez ensuite réduire le premier coefficient par 1,2 au lieu de 1,5.

Je n’ai jamais pratiqué cette méthode, je ne peux donc pas vraiment vous dire si pour moi cela a marché ou non, cependant lors de mes phases de sèches, mes journées ressemblent pas mal aux journées low-carb !

Si certaines d’entres vous ont testées, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaires !

En tout cas pour moi c’est gluglu everydayyyyyy

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *