La santé, c’est quoi ?

Si êtes susceptible de penser au terme tel que défini par les attentes follement vastes que la société lui a associées cet article tombe à pic. Au quotidien, on nourrit constamment son idée sur ce qu’est la santé, sur les aliments sains, sur les régimes alimentaires, etc par des informations plus ou moins vraies. Au milieu de ce tourbillon d’informations, on oublie toujours le plus important au sujet de la santé …

– Ce qui est sain pour une personne n’est pas nécessairement sain pour une autre.

– Que ce soit dans la vraie vie ou sur Instagram, on me demande souvent comment je fais pour avoir une hygiène de vie si saine ? Je sais ce qui est visé, mais je souhaite juste que ceux qui ma posent cette question réalise un truc. Lorsque vous parlez de mon style de vie «sain», vous parlez de l’attachement aux aliments que je choisis de manger et de la façon dont je choisis de bouger mon corps. Cependant, ce ne sont pas ces éléments de « surface » qui constituent la santé. Je suis «en bonne santé» parce que je mange des aliments qui contribuent au bien-être général de mon corps oui, mais qui contribuent aussi à ma santé mentale. J’aime manger végétalien. Il se trouve que ce choix profite également à la santé de mon corps. Mais je mange des burgers, des gâteaux, du chocolat… je ne mange pas que des carottes. J’aime bouger, si je ne bouge pas je suis malheureuse. Il se trouve que ce choix profite également à la santé de mon corps mais encore plus à mon bien-être intérieur !

– Beaucoup veulent être «en bonne santé» et améliorer cet aspect de leur vie mais ont des interprétations irrationnelles du concept. Manger moins n’est pas plus sain. Moins de nourriture dans son assiette ne signifie pas que vous serez en meilleure santé. Faire plus de sport pas forcément non plus. Vous devez trouver ce qui VOUS rends bien VOUS, le trop est l’ennemi du bien.

-J’ai passé des années à essayer d’être “en bonne santé”. C’était fatiguant mentalement, de s’inquiéter de chaque petite chose que je mangeais, d’essayer de faire chaque jour un truc pour marcher plus, etc. Maintenant je n’y pense absolument plus, c’est une routine, de petits gestes du quotidien qui sont ancrés en moi. Ce forcer ne marche pas … Je ne suis pas en bonne santé parce que je mange des légumes, je suis en bonne santé parce que J’AIME CA !

– Nous avons tendance à féliciter les gens d’être «en bonne santé» lorsque nous pouvons voir des signes extérieurs que nous attribuons à la santé. Des gens minces, musclés etc. Ce que nous devons faire, c’est accepter que la santé est une manifestation intérieure. Et oui, si vous êtes en bonne santé, cela se révélera extérieurement, même sans ventre plat ou cuisses affutés. Les personnes en bonne santé sont lumineuses, ont le sourire, la pêche… Vous pouvez avoir un corps de mannequin mais un intérieur éteins et les yeux tristes si vous voyez ce que je veux dire …

Travaillez sur l’amour de soi, l’acceptation de votre corps et une tranquillité d’esprit générale et là vous chercherez vraiment à être en bonne santé !

La «santé» est apparue ces dernières années comme une tendance, et c’est à la fois bon et mauvais. C’est incroyable de voir autant de gens prendre l’initiative d’alimenter leur corps avec des aliments entiers et réels. C’est incroyable de voir autant de gens se rassembler pour bouger leurs corps, pour se renforcer. Cependant il y a aussi beaucoup de mauvaises information et de mauvaises tendances qui circulent. Quel régime est le meilleur? Le plus sain ? Un jour, les glucides sont mauvais, le lendemain, c’est le gras Le thé est-il réellement bon pour moi? Quelle farine/huile doit-je utiliser ? Et essayer de tout trop bien faire, même si cela peut sembler être bien pour sa santé, et bien au final c’est exactement le contraire. Cela vous stresse, vous obsède. Il faut arrêter.

Donc, si vous voyez votre Instagrammeuse préférée promouvoir un certain régime ou tendance culinaire. Ne vous sentez pas obligée de le poursuivre vous-même. Vous ne serez pas en moins bonne santé qu’elle pour choisir de ne pas le faire.

J’ai l’impression qu’il est impossible de parler de santé sans se référer à la nourriture. Keto, paléo, végétalien … il y a des quantités de régimes, et je suis sure que vous vous sentez poussée à les explorer. Oubliez les étiquettes. Demandez-vous ce que votre corps a besoin pour le moment. Certains jours tout ce dont j’ai envie sont des aliments riches en graisses. Et alors là, bim bam boum avocat, houmous, noix. On y va ! D’autres jours, tout que dont j’ai envie ce sont des glucides. Ces jours-ci, beaucoup de féculents vont tomber dans mon assiette. Je ne peux pas me cantonner à une étiquette. Ce n’est pas dans mon intérêt de le faire.

Ne soyez pas intimidé par votre « voyage vers la santé ». Le chemin de chacun est différent. Cherchez à des idées, de l’inspiration et de la motivation chez les autres mais pas plus. Écoutez les besoins de votre corps. Vous n’êtes pas cette personne que vous admirez si profondément. Apprenez d’eux, mais en ce qui concerne votre propre corps, faites vos propres choix. La bonne santé consiste à manger des légumes sans avoir peur des bonbons. Etre en bonne santé, c’est se tuer à la salle mais prendre trois jours de repos pour se reposer et couper si on en as envie. La santé c’est un équilibre, pas un extrême.
Des bisous !

Partager:

2 Commentaires

  1. Caro
    11 juillet 2018 / 6 h 53 min

    Bravo pour ces articles de plus en plus élaborés et qui prône l’inverse d’une tendance healthy bien trop souvent strict et culpabilisantes.

  2. Caro
    11 juillet 2018 / 6 h 54 min

    Et vive les fautes d’orthographes oups

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *