Il n’y a pas que les aliments qui comptent

Vous mangez bio, frais, de saison ou vous avez adhéré à un nouveau mode de vie plus sain et faisant attention à l’équilibre de vos repas, c’est top mais comment cuisez vous vos aliments ? Certaines méthodes sont vraiment à proscrire car malheureusement certaines ne sont vraiment pas bonnes pour la santé. En effet, lorsque les températures dépassent les 100 degrés, les vitamines commencent à être détruites, et plus la température augmente plus la qualité nutritive des produits diminue. Or voici les températures moyennes observées :
– autocuiseur ou cocotte-minute : de 105 à 120 °C ;
– poêle : 150 °C à 350 °C ;
– four : de 150 °C à 240 °C (100 °C avec chaleur tournante) ;
– wok : 350 °C ;
– barbecue : de 200 °C à 500 °C.
Je vous fait donc un petit tour des différents modes de cuisson pour déceler les bonnes des mauvaises !

cuisson des aliments cuisson des aliments cuisson des aliments

Les cuissons à éviter :

Le barbecue : Ah les grillades, qui n’aime pas ça, faire cuire sa viande ou son poisson directement au feu de bois, sous son chapeau de paille par une belle journée d’été, on pense bien souvent qu’il s’agit d ‘une méthode saine puisqu’on ne rajoute pas de matière grasses à la cuisson (si bien sur on évite de poser une bouteille de ketchup ou un pot de mayonnaise sur la table !). Or c’est la pire méthode de cuisson possible ! Sous la chaleur écrasante du barbecue, des composés cancérigènes apparaissent comme les HAP et les AAH., cela est du au fait que les graissent fondent sous la chaleur, tombent sur les braises ce qui provoque ce dégagement de fumée. On évite donc de toucher aux morceaux noircis ou carbonisés car ce sont les morceaux les plus toxiques !

cuisson des aliments cuisson des aliments

La friture : Immerger les aliments dans de la matière grasse à haute température, au secouuuuuurs !! Les vitamines sont sensibles à la chaleur et sont donc détruites par la friture, et puis on ne va pas parler de la richesse calorique de la chose.

cuisson des aliments cuisson des aliments

Le four : Malheureusement celle que j’utilise le plus, mais la cuisson est souvent longue, l’air est isolant et les températures souvent hautes, les vitamines vont donc être détruites de manière assez conséquente, il faudrait cuire à basse température, 130-140 degrés au maximum mais si l’on regarde les recettes de légumes, de gratins ou même de gâteaux, les températures recommandées avoisinent bien souvent les 180 voir 200 degrés. Ce qu’il est bon de faire c’est de bien préchauffer son four, plus le four sera chaud plus la cuisson sera rapide et la perte de nutriments sera plus faible.

cuisson des aliments cuisson des aliments

Le micro-onde : Alors à éviter oui et non, en terme de température elle reste modérée aux alentours des 100 degrés du coup les vitamines ne sont pas trop dégradées, les aliments sont cuits relativement rapidement et ne sont pas trop exposés à la chaleur, après je le place dans les types de cuisson à éviter car je ne suis pas pour le micro-onde, on as trop tendance à s’en servir lorsqu’on est fatigué, qu’on as pas le temps etc. ce qui peut entrainer une consommation de plats préparés etc., mais sinon en terme de cuisson propre c’est cool !

cuisson des alimentscuisson des aliments

A l’eau : Et oui, alors cette cuisson est idéale pour les soupes et les légumineuses par exemple, on cuit sans gras c’est cool aussi, mais ce type de cuisson entraine une fuite des vitamines et des minéraux dans l’eau ; 50% de la vitamine C et 35% de la vitamine B 1, tout autant pour le calcium et la magnésium ! En fait tout se retrouve dans l’eau de cuisson, pour minimiser cela il faut cuire les aliments dans leur peau, éviter de les couper en petits morceaux ou encore mettre un couvercle sur sa casserole.

cuisson des aliments Capture d’écran 2017-07-26 à 18.08.58

Les cuissons à privilégier :

A la vapeur : C’est vraiment LE mode de cuisson à privilégier, déjà pas besoin d’ajouter de matières grasses, ensuite la température étant comprise entre 95 et 97 degrés, on ne dépasse donc jamais la limites des 100 degrés, il n’y a aucune pertes de minéraux, quant aux vitamines, leur perte est vraiment minime puisqu’il y a peu d’eau. On estime les pertes à environ 15%. Autre point positif, ce mode de cuisson permet de débarrasser les aliments des pesticides, des nitrates ou autres additifs alimentaires. En fait l’aliment est un peu comme nous lorsque l’on fait un sauna, il transpire et évacue les toxines accumulées !

cuisson des aliments cuisson des aliments

A l’étouffée : Là encore un excellent mode de cuisson, ma maman et ma grand-mère s’en servent tout le temps ! Elles y cuisent les viandes, les légumes, les poissons et l’avantage c’est que les cocotte en fonte ou en terre cuire peuvent être placés sur le feu ou dans le four au choix. Ici les aliments cuisent dans leur propre jus, donc on limite grandement les pertes de minéraux et de vitamines !

cuisson des alimentscuisson aliments

En papillote : J’aime tellement les papillotes ! A utiliser aussi bien pour les légumes que pour le poisson ou les volailles. Cette méthode ressemble à la cuisson à l’étouffée, on enveloppe les aliments dans du papier de cuisson (on évite l’aluminium), on y ajoute des herbes, des épices ce qu’on veut et on laisse cuire).

cuisson des aliments cuisson des aliments

La poêle ou le wok : Deux types de cuisson à feu vif, oui mais les aliments sont cuits dans un laps de temps relativement courts, ils sont saisis dans peu de matières grasses et conservent donc une grande partie des micronutriments. L’intérêt du wok est de déguster les aliments croquants donc effectivement on reste quand même raisonnable sur le temps de cuisson. Par contre on évite de transformer son plat en friteuse, on réduit l’usage de matières grasses car les acides gras génèrent des toxiques.

cuisson des aliments cuisson des aliments

Voilà, voilà, pour préserver toutes les qualités de vos aliments je vous conseille donc de faire vraiment attention à leur mode de cuisson. Pour les poissons je vous conseille de les cuire en papillote, les viandes au four et les légumes cuits à la vapeur ou alors grillés à la poêle ou au wok. Les fritures, grill et barbecue ce n’est pas la peine de les supprimer mais il ne faut pas les utiliser quotidiennement, quoi que j’imagine que tout le monde ne se fait pas griller son steak sur son petit balcon en plein mois de décembre haha ! Mais vraiment ce serait dommage de faire correctement ses courses et de bien faire attention au choix de ses aliments pour les massacrer ensuite !

Partager:

2 Commentaires

  1. Estelle
    15 août 2017 / 21 h 15 min

    Super intéressant comme article, merci ma belle !!

  2. Leuci
    18 août 2017 / 11 h 20 min

    Merci beaucoup florie il y a plein de cuisson que je savais pas qui était pas trop bonne merci pour tes conseil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *