Comment guérir naturellement ?

On entend parler de détox un peu partout, c’est le grand mot à la mode depuis quelques années. Programmes détox, jus déox, jeune détox… Pourtantchanger d’alimentation est la première attitude à adopter lorsqu’on veut débarrasser son organisme de toutes toxines
Voici quelques étapes simple pour détoxifier son alimentation :

1. ÉLIMINEZ LES ALIMENTS «MORTS»

Ces aliments comprennent tous les aliments qui ne sont plus vivants ou dépourvus de fibres et d’autres nutriments. La viande, les produits laitiers et les poissons sont trois de ces «aliments» (bien que je ne les considère plus personnellement comme de la nourriture). Parce que la viande est de la chair morte d’un être vivant autrefois, elle est sur ma liste d’aliments toxiques à éviter. Maintenant je sais que beaucoup souhaitent continuer à en consommer par plaisir et je n’y vois pas d’objection aucune, vous le savez je suis loin de juger. Essayer juste d’en diminuer votre consommation. La viande et les produits laitiers contiennent des protéines animales, des graisses saturées et, dans certains cas, des composés cancérogènes tels que les amines hétérocycliques (HCA) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (PAH) qui se forment lors de la cuisson. La viande contient également des hormones qui augmentent le risque de cancer ainsi que de nombreuses autres maladies chroniques. La viande, les produits laitiers et les œufs contiennent tous des niveaux élevés de cholestérol et de graisses saturées et contribuent à des crises cardiaques, ses accidents vasculaires cérébraux, le diabète et divers types de cancer. La graisse saturée est présente dans toute la viande et le poisson, même le poulet et la dinde cuits sans la peau. Des décennies d’études scientifiques ont lié le cholestérol alimentaire aux maladies cardiovasculaires. Les personnes qui consomment de grandes quantités de protéines animales sont 22% plus susceptibles de développer un diabète. La graisse saturée a même été liée au cancer du sein, ainsi qu’à la maladie d’Alzheimer, à la démence et au déclin cognitif.

2. ADOPTEZ UN RÉGIME À BASE DE PLANTES

Ou du moins vous l’aurez compris, augmentez votre consommation de fruits et légumes.

Consommer une alimentation centrée sur les aliments naturels et entiers issus de la terre est l’étape élémentaire pour une désintoxication et un nettoyage immédiat. Ouai bon moins rapide que si vous passez dans les rouleaux du lavomatique mais quand même !

De nombreuses études ont montré qu’une alimentation plus végétale peut aider à prévenir, traiter ou inverser certaines de nos principales causes de décès, notamment les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et l’hypertension artérielle. On constate une meilleure digestion, une meilleure énergie et un meilleur sommeil, ainsi qu’une amélioration significative de la santé générale. Des études ont montré que l’alimentation à base de plantes peut améliorer non seulement son poids, mais aussi la glycémie, le cholestérol, mais aussi les états émotionnels, notamment la dépression, l’anxiété, la fatigue, le bien-être et le fonctionnement quotidien. On essaie au maximum de se cantonner aux aliments bruts, frais, on privilégie les cuissons douce et on évite les produits industriels transformés, même ceux qui semblent «healthy».

Je vous invite à lire cet article, et de lire ou de regarder au moins un livre-documentaire qui vous résume globalement tout ce que je viens de vous expliquer précédemment.

3. ELIMINER LES METAUX LOURDS

Des métaux comme le mercure, l’aluminium, le cuivre, le cadmium, le nickel, l’arsenic et le plomb représente l’une des plus grandes menaces pour notre santé et notre bien-être.

Les métaux lourds peuvent causer le TDAH, le TDA, l’autisme, la dépression, le trouble obsessionnel-compulsif, les troubles de l’humeur, la maladie d’Alzheimer la perte de mémoire et bien d’autres problèmes. Ils peuvent également augmenter les problèmes viraux ou bactériens. Malheureusement il est pratiquement impossible de ne pas en ingérer. Les métaux lourds sont des éléments chimiques qui, de manière plus ou moins forte, font partie de la structure de tout ce qui nous entoure, ils se trouvent sous différentes formes dans notre environnement, comme dans les produits d’hygiène, les ustensils de cuisine, le poisson ou les tuyaux de votre salle de bain. Ils sont très difficile à éliminer de notre corps mais on peut ajouter certains aliments à notre diète pour les éliminer, comme  la chlorella, la coriandre, l’ail, l’agar-agar… Il faut consommer des fibres car les métaux lourds sont éliminés par la voie intestinale, mais aussi adopter une alimentation riche en minéraux, en vitamines et en antioxydants. Par exemple les fruits et les légumes qui contiennent de la vitamine C sont efficaces pour éliminer le plomb du sang.

4- ENLEVEZ LES PESTICIDES DE NOTRE ALIMENTATION

Les pesticides peuvent être trouvés dans l’air que nous respirons, la nourriture que nous mangeons et l’eau que nous buvons. Ils se trouvent PARTOUT ! Ces pesticides sont les seules substances toxiques libérées intentionnellement dans notre environnement pour tuer les êtres vivants: tuer les mauvaises herbes, les insectes, les champignons, es rongeurs et autres. Ils sont utilisés presque partout – non seulement dans les champs agricoles, mais aussi dans les maisons, les parcs, les écoles, les bâtiments, les forêts et les routes. Des niveaux élevés de ces produits chimiques sont le plus souvent trouvés chez les enfants, dont le corps et les organes en développement sont particulièrement vulnérables. Le dernier endroit où nous avons besoin de ces sprays est sur notre nourriture avant qu’elle ne pénètre dans notre corps…. Je vous recommande donc de consommer bio le plus possible, malheureusement passer ses fruits et légumes sous l’eau ne suffit pas. On peut utiliser du vinaigre, du jus de citron ou du gros sel pour les faire tremper.

5- ON BOIS DE L’EAU MAIS PAS N’IMPORTE LAQUELLE

Principal composant de notre corps, l’eau facilite le travail des organes émonctoires (ceux chargés de l’élimination), notamment des reins, draine les toxines, fluidifie le sang et booste le transit en s’associant aux fibres alimentaires.
Mais l faut faire attention au fluor. Et oui on n’en trouve pas que dans son tube de dentifrice ! C’est un produit chimique qui a la capacité de protéger nos dents contre les carie,mais qui peut r avoir un effet négatif sur notre système nerveux.

Lorsque nous buvons quelque chose qui contient de l’eau « fluorée », y compris de la bière et des sodas (boissons gazeuses), nous sommes intoxiqués lentement, mais sûrement. Par exemple, avec un verre de Vichy par jour, on dépasse déjà la dose admissible de fluor (1 mg par jour chez l’adulte).

Les eaux sont classées des plus riches en fluor, à consommer avec grande modération, vers les moins riches, a priori sans danger du point de vue du fluor. Il est préférable de ne pas consommer comme unique eau (soit 1,5 l par jour) des eaux à teneur en fluor supérieure à 0,6 mg/l.

ST-YORRE 8,9

VICHY CELESTINS 6,1

QUEZAC 2,0

BADOIT 1,8

CRISTALINE 1,1

SALVETAT 0.5

HEPAR 0.4

CONTREX 0.3

VITTEL 0.3

VOLVIC 0.2

EVIAN 0.1

PERRIER 0.07

THONON 0.07

Je ne vous les ai pas toutes mises, alors jetez un coup d’oeil !
Quant à l’eau du robinet, elle peut naturellement contenir des sels de fluor. La réglementation en vigueur autorise un volume maximal de 1,5 mg/L.En France, il est peu probable que notre eau du robinet contienne un dosage en fluorures qui pourrait nuire à notre santé toutefois il peut être intéressant d’utiliser un système de filtration ou d’acheter un distillateur d’eau. Après si vous êtes motivée pour pouvez connaître la qualité et la teneur en fluor de votre eau en contactant votre mairie.

Bon ne virez pas parano non plus hein ce n’est pas le but !
Des bisous !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *