Chirurgie esthétique ou squat ?

Hello tout le monde, aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier qui me tenait à cœur car je me suis fait avoir de nombreuses fois. On va parler FESSES !

chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat
On est d’accord en tant que femme on fait attention à son apparence, mais depuis quelques temps, vous avez du remarquer que le nouveau modèle de beauté possède une taille et des cuisses très fines et des fesses à la Kim Kardashian, des seins XXL (si on ajoute à cela un ventre plat et des abdos dessinés c’est encore mieux). A grand renfort de selfies, les comptes des fitness girls nous inspirent moi la première. Seulement voilà ce qu’on ne sait pas toujours, c’est que beaucoup ont eu recours à la chirurgie esthétique pour s’offrir un fessier plus rebondi ou des cuisses plus fuselés. On pense parfois à tort que ces nanas se dégomment au sport, car en plus elles s’affichent en tenue de sport, rajoute des hashtags comme #fitnessmotivation ou encore des statuts du genre sans douleur ni sueur pas de résultats.

chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat

Je précise que je n’ai RIEN contre la chirurgie esthétique, moi-même j’y ai eu recours pour augmenter ma poitrine, ce qui me dérange c’est le fait de prôner une addiction sportive alors qu’il n’en est rien. On as beau travailler comme une dingue, être régulière, suivre un régime alimentaire adapté, on ne peux tout simplement pas obtenir un corps comme cela naturellement, à part un très faible pourcentage de personnes qui ont la génétique avec elle. Je vais à la salle chaque jour, pendant 2h, je mange sainement 90% du temps, et le jour ou j’aurai le cucul de Kimmy ce sera dans une autre vie qu’on soit d’accord. Ce qui me dérange sur le fait de cacher tout cela c’est qu’on en vient à désirer un corps de dessin animé, qu’on est persuadé de pouvoir obtenir le même et que forcément face à des résultats moins flagrants, on se décourage, on culpabilise et on déprime. Si moi-même à 27 ans j’en suis venue par moment à cet état d’esprit, je n’ose pas imaginer ce qui peut se passer dans la tête d’une adolescente ! On le sait toute on ne peux pas mincir de l’endroit que l’on souhaite, alors se rendre malade pour suivre ce nouveau code moderne de beauté à la minceur localisée c’est NON !

Je suis tombée sur un site très drôle FAKE BOOTY SQUAT, voici quelques exemples :

chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat

Rappelons également que certaines trichent sur Instagram… Et de chouettes nanas dénoncent tout ça… Il est super facile de se faire berner, tellement c’est réaliste.

chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat chirurgie esthétique squat

Pour conclure cela ne fait que renforcer l’idée selon laquelle le sport ne devrait pas être perçu comme un seul moyen d’afficher et d’obtenir un corps « parfait », il faut trouver le bon équilibre entre santé, plaisir et bien-être !

Partager:

2 Commentaires

  1. Sandrine
    11 octobre 2017 / 19 h 19 min

    Mon coach n’arrête pas de me le dire « Insta c’est trop souvent Illusion Land ». En ce qui me concerne, je ne suis plus tte jeune et j’arrive à faire la part entre le vrai du faux (quoique…) mais pour les plus jeunes… C’est bien normal d’admirer (baver ?!) devant ces fitgirls et c’est motivant aussi mais il faut être réaliste sur ce qu’on peut arriver à améliorer/modifier. Et déjà s’avoir l’apprécier ! Merci de remettre les choses en perspective !

    • 12 octobre 2017 / 6 h 32 min

      Je me suis fait souvent avoir aussi, je préfère prévenir 🙂 Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *